Préparer le jardin à l'hiver !!

Les plantes ne sont pas toutes égales devant le froid, si certaines peuvent résister à des températures très basses, d'autres sont très frileuses. Le tout est de s'y préparer avant que la bise ne soit venue.

A l'automne, il est temps de faire le ménage dans le jardin. Ramasser les feuilles mortesest important de le faire régulièrement avant qu'elles ne pourrissent notamment sur le gazon. Elles serviront à enrichir le compost ou seront utilisées pour le paillage.

Se protéger du vent

Pour les plantes aussi, il y a température réelle et température ressentie. La vitesse du vent accentue l'impact du froid et, combinée au gel, engendre des dégâts plus importants. Lorsqu'il fait  - 6° c, température banale de plein hiver, se transforme  en - 14 °c avec un vent de 30 km/h d’où l’intérêt de conserver au maximum tout ce qui sert de brise-vent. Pensez à utiliser : voiles d'hivernage, polystyrène, plastique à bulles, toile de jute, fibre de coco, paille, feuilles mortes...

Varier les méthodes

Selon leur mode de cultures et leur rusticité, les plantes ne demandent pas toutes les mêmes attentions.

Les potées: certaines plantes en pots sont cultivées comme annuelles, par commodité, alors que ce sont des vivaces dans leur pays d'origine (Asie, Amérique latine, Afrique). Dans un souci d'un jardinage économe et durable, on peut les rentrer avant les premières gelées, à une température idéale de 6 à 10°c. Pour hiverner (pélargoniums, fuchsias, lantanas, sauges...) dans de bonne conditions sanitaires, commencez par une toilette complète. Procédez par temps sec et enlevez tout début de flétrissement, coupez les tiges et feuilles desséchées. En cours d'hiver , arrosez avec parcimonie, juste pour la survie des plantes.

Les arbustes dits '' d'orangerie'' (agrumes, laurier rose, solanum, bougainvillée....) seront rentrés selon la même méthode, mais en situation éclairée et arrosées légèrement plus.

Les vivaces frileuses: préparez des protections individuelles sous forme de '' paillage hivernal '' favorisez  des matériaux s’égouttant facilement posez- les après avoir rabattu les tiges à 20 /30 cm. La paille reste un classique mais pas en couches épaisses et tassées.

La fougère est un matériau idéal, très filtrant, laissant circuler l'air et l'eau, et ne se dégrade pas trop vite. Si vous utilisez des copeaux de bois, coiffez-les d'un conteneur pour accentuer la protection. Les bulbes fragiles se protègent de la même façon, favorisez la fougère ou les feuilles maintenues par un grillage ou de la terre.

Les rosiers: tailler les rosiers avant l'hiver est une erreur, qui fragilise les rameaux. On peut juste couper les fleurs fanées si on y tient, mais en laissant les cynorhodons (fruits) qui régaleront les oiseaux. On commencera la taille fin février-début mars.

Les plantes de pleine terre fragiles: tel le bananier, vous l'habillerez avec des manchons de matière synthétique comme le plastique à bulle ou le voile d'hivernage, pour les arbustes bas, une première protection consiste à protéger le pied avec les même matériaux que pour les vivaces. La fougère s'avère pratique pour protéger jusqu'à une certaine hauteur. Ce sera utile pour les pérowskias , les cassias, les callistemons.

 

Voile d hivernage

Date de dernière mise à jour : 30/11/2016